Un nouvel ordre politique ?

Je vous propose un texte exigeant qui ne se laisse pas appréhender en une seule lecture rapide.  Il pourra paraître confus et il l’est un peu. Il nécessite qu’on en comprenne bien la logique, la structure et les idées forces.

J’y ai retrouvé un peu des grandes lignes de ce que je cherche à cerner dans mon blog : les idéaux que représentent la souveraineté d’un peuple et la souveraineté de chacun d’entre nous, la difficile appréhension de la vérité, le respect comme fondement de la société ainsi que la compréhension de l’évolution actuelle du monde dans sa globalité.

Ce texte est signé par Alastair Crooke, ancien diplomate anglais (du MI6 pour être plus précis et ce n’est pas un détail), paru sur un site en ligne (Strategic Culture) et traduit en français par l’équipe d’Olivier Berruyer.

Bon courage et bonne lecture !

https://www.les-crises.fr/les-bases-de-lere-a-venir-peuvent-deja-etre-discernees-par-alastair-crooke/

Pour ceux qui veulent lire le texte original en anglais :

https://www.strategic-culture.org/news/2018/09/26/pivots-coming-era-can-already-be-discerned.html

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la personnalité un brin sulfureuse d’Alastair Crooke, voici un article du Monde :

https://www.lemonde.fr/europe/article/2009/06/04/alastair-crooke-l-espion-qui-doutait_1202334_3214.html

 

Publicités

Interdire la circulation dans les villes ?

Je vous propose aujourd’hui une réflexion de Jean-Baptisé Noë publié sur le site de l’Institut des Libertés sur les contradictions des politiques urbaines actuelles, à Paris comme en Province.

Bonne lecture !

http://institutdeslibertes.org/empecher-les-circulations-cest-tuer-les-villes/

 

Commentaires de Jacques Sapir sur les affaires Benalla et Disinfolab

Vous trouverez en lien un post évidemment offensif de Jacques Sapir sur Facebook concernant « l’été meurtier d’Emmanuel Macron ». (signalé par Régis de Castelnau sur son blog Vu du Droit)

Au delà de la polémique politique mais aussi constitutionnelle, une information à vérifier : Nicolas Vanderbiest de Disinfolab serait l’un des rédacteurs de la loi sur les Fake News. Et un lien (note [11]) vers une analyse fouillée de Damien Liccia publiée dans Medium sur l’activité Tweeter autour de l’affaire Benalla. Je vous recommande chaudement de lire cette analyse dont j’ai reproduit le lien ci-dessous, analyse longue certes mais autrement plus sérieuse que l’analyse de Disinfolab.

https://m.facebook.com/notes/jacques-sapir/lété-meurtrier-demmanuel-macron/1364632686999979/

 

View at Medium.com

Diffuse et confuse

Dans notre République irréprochable, la police de la pensée n’existe pas. Le sale boulot de fichage et de mise à l’index est, semble-t-il, prise en charge par des ONG, prétendument indépendantes…

La traque des fake news est privatisée.

C’est la police diffuse.

Dans son empressement, le soi-disant gonflement numérique de l’affaire Benalla était identifié par l' »ONG » EU Disinfolab comme le fait de bots russes, puis des comptes russophiles, puis de…on ne sait plus. Évidemment aucune comparaison avec le nombre total de tweets sur l’affaire Benalla.

C’est la police confuse.

La tendre et chère du taulier ayant son matricule dans ce fichier infâme, on ne laissera pas passer.

Ce travail de pieds nickelés, repris attivement par notre gouvernement avant un rapide rétropédalage, peut passer pour une anecdote. Pas de quoi hurler, si ce n’est de rire. Mais si vous ne dîtes rien maintenant, vous ne direz jamais rien car ce sera trop tard.

Voici le lien vers l’un des posts d’Olivier Berruyer sur ce sujet. Bien sûr, il a été diffamé pour son travail d’analyse et il a porté plainte. Nous le soutenons comme nous l’avons fait l’an passé dans sa démarche à l’encontre du Decodex du journal Le Monde.

Bonne lecture !

https://www.les-crises.fr/l-etude-eu-disinfolab-de-l-influence-russophile-sur-le-benallagate-d-enormes-failles-methodologiques/