Pire que les fake news (bis)

Pire que les fake news ? Les no news !

Au fil des posts sur son blog, Olivier Berruyer a mis en exergue un mal insidieux, le mensonge par omission, ce qu’il appelle dans le cas des médias, les no news.

Ne rien dire de faux, juste taire ce qui est génant.

En voici un exemple concernant le quotidien français Le Monde à propos de l’affaire Skripal. Cette démonstration d’une no news ne préjuge évidemment en rien de l’exacte vérité des faits.

À vous de juger. Bonne lecture !

https://www.les-crises.fr/le-monde-tronque-une-information-capitale-de-laffaire-skripal-la-creation-d-une-no-news/

 

Publicités

Qatar – Russie

Ces deux-là n’ont a priori rien en commun. Et pourtant…

Lisez cet article de Caroline Galactéros sur un jeu diplomatique subtil.

http://galacteros.over-blog.com/2017/02/qatar-russie-une-lune-de-miel-energetique-a-l-ombre-de-la-crise-syrienne.html

 

Le monde selon Poutine

Cet article publié sur le blog de Jacques Sapir n’est pas nouveau mais il me semble important de le relire au lendemain de l’investiture de Trump.

Je ne sais pas si Poutine et Trump s’entendront longtemps. Rien n’est moins sûr mais la période qui s’ouvre mérite qu’on ait des repères pour la comprendre. Ce à quoi cet article peut contribuer.

Lire la suite

Le GEAB de janvier 2017

Comme chaque mois, je vous propose le lien vers le bulletin public mensuel du LEAP.

Ce mois-ci, l’analyse porte sur l’évolution du positionnement de la Chine sur la scène internationale et le comportement hostile du camp occidental qui semble s’aggraver avec la nouvelle administration américaine.

Bonne lecture !

http://geab.eu/chine-bitcoin-2017-lannee-du-grand-changement-de-modele/

 

L’horreur syrienne

Abou Djaffar nous donne une vision rétrospective et actuelle de la guerre en Syrie et du rôle de la Russie. Sur un sujet où règnent confusion, propagandes et aveuglements, cet éclairage est salutaire. Il est probablement à compléter avec d’autres sources.

Au delà de l’objectivité des sources, se pose également la clarté des objectifs visés et des conséquences des protagonistes, y compris la France. Vastes sujets…

Tête bien pensante est par deux fois force de décision