Marcel Gauchet : Islam, modernité, Occident et terrorisme

 

Je vous propose cette interview de Marcel Gauchet découverte sur le blog de l’excellent Olivier Berruyer.

Une vision d’un historien et philosophe pour alimenter la réflexion et le débat.

Publicités

Le sens du devoir

« Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre » disait Charles Péguy. La figure oubliée de la gloire resurgit de manière incongrue dans notre monde profane et s’impose simple, proche, évidente et inaccessible.

Le héros vient du quotidien et de l’éternité.

Pour en savoir plus sur Arnaud Beltrame, je vous propose ce reportage de France 2 dont le lien m’a été envoyé par Bergerette.

La vidéo dure 25 mn.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-terroristes-dans-l-aude/video-arnaud-beltrame-le-sens-du-devoir_2677088.html

 

Terrorisme : les rappels d’Abou Djaffar

Suite à la tuerie de Trèbes et aux commentaires qui s’en sont suivis dans les médias, Abou Djaffar, alias Jacques Raillane, égrène dans le post dont je vous propose le lien ci-dessous, un rappel de plusieurs points clés qu’il faut avoir en tête sur le terrorisme djihadiste et qui ne semblent pas bien assimilés.

J’en retiens un en particulier. Ce n’est pas le seul mais il me semble tout de même l’un des plus basiques et des plus lourds de conséquence pour la vision que nous avons de ces événements.

3/ L’explication psy ne suffit JAMAIS, quand elle n’est pas, tout simplement, risible. Les études ne manquent pas, elles sont aisément accessibles, parfaitement claires et argumentées. Et si vous ne parvenez pas à concevoir/accepter l’existence de projets idéologiques délirants et sincèrement défendus, je vous conseille d’ouvrir un livre d’histoire. Plusieurs, mêmes.

Je vous conseille l’ensemble du post.

Le voici :

http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2018/03/24/heroes-and-villains/

 

Attentat de Nice : réflexions d’Abou Djaffar

Dans le contexte des attentats, des polémiques politiques et des analyses d’expert, un article d’Abou Djaffar me parait le bienvenu.

Bonne lecture !

« And so and so and so and so and so and so/You’ll just have to pray » (« Murder on the Dancefloor », Sophie Ellis-Bextor)