Ligne éditoriale

Je ne voyais plus d’article de Romaric Godin dans La Tribune.

Explication : un nouvel actionnaire a demandé en février dernier la suppression du service Macro-économie du quotidien.

Cela paraît étonnant. Et pourtant…

Pour en savoir (un petit peu) plus, voici une interview de Romaric Godin par Acrimed.

http://www.acrimed.org/Suppression-de-la-macroeconomie-a-La-Tribune

Pour les fans, Romaric Godin tient un blog dont voici l’adresse :

https://lemouvementreel.com

 

Publicités

Brexit : point d’étape

Le Royaume Uni découvre tout ce que va lui coûter le Brexit et aborde les négociations avec perfidie, Albion ayant le toupet de chercher son intérêt. Quant à Boris Johnson, c’est un individu stupide qui nuit à son camp.

Fort bien. Je n’aime ni la perfide Albion, ni Boris Johnson mais j’ai un petit faible pour l’objectivité. Je vous propose donc deux articles offrant chacun une vision originale.

Jacques Sapir analyse les forces en présence.

http://russeurope.hypotheses.org/5600

Romaric Godin de La Tribune analyse les options économiques du Royaume Uni.

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/brexit-quel-libre-echange-veut-theresa-may-631408.html

 

 

Trump comme révélateur de l’Europe

Les propos virulents de Trump dans la presse allemande à propos de Angela Merkel, de l’Allemagne, de l’Europe et de l’OTAN ne sont pas passés inaperçus.

On peut s’offusquer de sa vision brutale des choses.

On peut aussi y voir un sacré révélateur des contradictions et des insuffisances de l’Union Européenne et des ambiguïtés allemandes. Que les États-Unis se retirent et nous voilà tous nus face à notre destin.

Voici l’excellente analyse de Romaric Godin du quotidien économique La Tribune.

http://www.latribune.fr/economie/international/donald-trump-un-defi-colossal-pour-l-allemagne-et-l-europe-630692.html

 

 

 

 

 

CETA, la Wallonie et l’UE

La Wallonie nous donne une leçon de sérieux et de courage politique.

Vous trouverez en lien l’excellent article de Romaric Godin sur cette situation pour le moins inattendue.

Il y a donc en Europe au moins un parlement qui bosse sur ses dossiers et qui prend position de manière explicite sur des options fondamentales.

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/ceta-la-wallonie-mauvaise-conscience-de-l-ue-610556.html