Castelnau, l’anti-Pétain

Dans cette polémique sur Pétain, a émergée la figure oubliée du général de Castelnau.

Qu’est-ce qu’un grand soldat ? Je trouve la question difficile et complexe.

Et tout ne se réduit au seul art militaire. En l’occurrence,  stratégie, clairvoyance et patriotisme sont autant de qualités à mettre dans la balance pour des personnalités de ce niveau.

Quant au pétainisme, ce n’est pas que la vie de Pétain, c’est aussi une disposition d’esprit des classes dirigeantes de cette période.

Voici le texte de l’arrière-petit fils du général de Castelnau, Régis de Castelnau . Vous en saurez un peu plus sur cet anti-Pétain de 1914 à 1940 et sur sa descendance.

Bonne lecture !

http://www.vududroit.com/2018/11/general-edouard-de-castelnau-anti-petain/

 

Publicités

Qu’est-ce que la vérité ?

Évangile de Jean :

« Pilate rentre dans le prétoire, fait appeler Jésus et lui demande : Es-tu le roi des juifs ?

Et Jésus : dis-tu cela de toi-même ou bien d’autres te l’ont-ils dit ?

Est-ce que je suis juif, moi ? dit Pilate. Ta nation et ses grands prêtres t’ont livré à moi. Qu’est-ce que tu as fait ?

Et Jésus : Ma royauté n’est pas de ce monde. Si ma royauté était de ce monde, mes serviteurs se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux juifs. Mais ma royauté n’est pas d’ici.

Tu es donc roi ? dit Pilate.

Et Jésus : c’est toi qui dit que je suis roi. Je suis né et venu dans ce monde pour témoigner de la vérité. Qui cherche la vérité écoute ma voix.

Qu’est-ce que la vérité ? dit Pilate.

Sur ce, il sort de nouveau et dit aux juifs : je ne trouve en lui rien de condamnable. Et puisque votre coutume veut que je libère un des vôtres à Pâque, voulez-vous que je libère le roi des juifs ?

Ils recommencent à crier : pas lui ! Barrabas ! »

 

La lecture de ce texte m’a marqué pour toujours. Ce texte m’a saisi au sens propre du terme.

Deux recherches de la vérité se font face, incarnées et sincères. L’une religieuse, mystique et l’autre philosophique, sceptique. Elles ne se condamnent pas, elles ne s’excluent pas.

Elles restent l’une et l’autre en moi depuis l’adolescence.

 

 

Syrie : l’EI, Lafarge et l’état français

Charles Sannat signale aujourd’hui sur son blog un article de Libération du 22 avril dernier sur les développements de l’instruction de l’affaire Lafarge en Syrie par la justice française.

On y voit apparaître les services français. À suivre…

Je vous laisse découvrir cet article dont voici le lien direct.

http://www.liberation.fr/france/2018/04/22/lafarge-l-etat-francais-au-centre-de-l-affaire_1645219

 

Alep, quelle vérité ?

Comment avoir accès à une information fiable ?

La vérité est un objectif illusoire en l’espèce en raison de la complexité des événements. Il y a tout de même des limites à l’enfumage, surtout de la part de quotidiens qui pratiquent désormais la mise à l’index des médias sur internet.

L’avantage de cet article de Leslie Varenne, ancienne journaliste d’investigation de Libération découverte grâce au blog d’Olivier Berruyer, est qu’il constitue un témoignage direct, ce qui est précieux. Je vous laisse juger.

https://www.iveris.eu/list/notes_de_voyage/249-alep_la_douleur_et_la_honte

 

La métamorphose

Je ne sais pas ce que voulait démontrer Kafka dans sa nouvelle « la métamorphose » mais l’homme moderne, transporté en état de légère léthargie dans les boyaux du métro, découvre, en regardant la laideur des postures et la violence de certains regards, l’aimable cafard qu’il a accepté d’être pendant 3o ans. Il se plait à espérer devenir l’être humain qu’il pensait être.