Combattre sans réfléchir

Un beau texte de circonstance d’Abou Djaffar.

Sa conclusion :

« Donc, nous pourchassons nos ennemis sans les confondre avec des centaines de millions d’innocents. Donc, nous ne cédons rien de notre liberté, nous ne sombrons pas dans l’hystérie ou au contraire la capitulation. Donc, nous chérissons les victimes et nous leur montrons que la lutte solide et raisonnée que nous menons est conduite non pour les venger mais pour leur apporter la justice et leur montrer que nous sommes bien une communauté. Et donc, nous ne nous compromettons pas avec des discours racistes, des décisions ignobles, des pratiques d’un autre âge. Combattre sans réfléchir n’apporte jamais que la défaite. »

Le lien vers l’article :

http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2017/01/30/dont-cry/

 

La corruption des choses

On peut avoir une vision idéale des choses. Et on en a besoin pour comprendre le monde qui nous entoure.

Mais il faut bien y ajouter un nota bene, c’est que ce qui guette toute chose, c’est de dysfonctionner.

On peut y ajouter que la corruption des choses est une construction fractale. Chaque dysfonctionnement à un niveau affectant le fonctionnement du niveau de rang supérieur et chaque niveau ayant sa manière à lui de dysfonctionner. Ainsi en est-il de mes neurones, de mon cerveau, de ma personnalité, du groupe humain auquel j’appartiens, des organisations, des institutions et du monde entier.

Je buggue, je triche, je refuse ou je suis violent, source de nos malheurs et de notre liberté.

Le monde sans faille n’existe pas encore. On y travaille. Il sera paisible et invivable.

 

 

Le problème du pouvoir constituant

Dans le dernier chapitre de son livre « bureaucratie », David Graeber nous livre une analyse passionnante des superhéros des comic books et des scenarios de films de ce genre. Cette analyse est l’occasion de poser plaisamment quelques questions fondamentales sur les pouvoirs, leur légitimité et leur articulation avec la violence physique et institutionnelle. Ce sujet est totalement en phase avec la vocation initiale de ce blog. Lire la suite