De l’ordre dans les idées

« Le savant doit ordonner ; on fait la science avec des faits comme une maison avec des pierres ; mais une accumulation de faits n’est pas plus une science qu’un tas de pierres n’est une maison ». Henri Poincaré  (la science et l’hypothèse)

Il en est de même pour toute connaissance, scientifique ou non. Mais une construction ne suffit pas. Encore faut-il qu’elle résiste … aux faits.

Mettre de l’ordre dans mes idées, oui. Mais la question suivante est : comment savoir si c’est juste ?

Nous nous précipitons souvent sur une explication sans la soumettre à la critique. Pour bien connaître un sujet, il faut y passer du temps (bosser, bosser, bosser) et quelquefois observer la chose dans la durée.

 

 

Publicités

La BD comme support d’apprentissage

Ce n’est pas nouveau mais ça se précise sérieusement. Fabrice D’Almeida cosigne un article sur son blog avec un étudiant à l’IFP sur le rôle croissant de la bande dessinée comme support de connaissances historiques, géopolitiques, scientifiques, etc.

http://www.huffingtonpost.fr/florian-lucas/bd-bande-dessinee-education/

Ma réflexion : comme tout support, la BD ne garantit pas la qualité du contenu. C’est sur ce front et non sur la forme que les enjeux les plus importants se joueront.

 

Naissance d’une discipline : l’agnotologie

Paul Jorion attire notre attention sur le développement d’une discipline qui relève des sciences humaines, l’agnotologie, c’est à dire la science de l’ignorance. L’ignorance peut être involontaire, elle peut être le fait paradoxal de l’extension des connaissances mais elle peut être aussi produite volontairement pour servir des objectifs. Le terme a d’ailleurs été créé par une personne ayant étudié de près l’industrie du tabac.

Lire la suite