Attaque en justice

On ne lâchera pas.

Voici le post du site Les Crises expliquant les raisons de l’action en justice qui va être engager contre l’officine à l’origine de l’analyse bidon sur le gonflement numérique de l’affaire Benalla et du fichage qui va avec.

Le taulier soutient cette action.

Ceci n’est pas anodin. C’est l’occasion ou jamais de dire qu’il y a des limites. Et de prendre conscience de ce qui se fait sans vergogne, comment et avec quels soutiens.

Bonne lecture !

https://www.les-crises.fr/action-collaborative-les-crises-attaque-disinfolab-en-justice-on-a-besoin-de-vous/

 

La galaxie Disinfolab

Pour en savoir plus sur l’ONG à l’origine de l’analyse du soit-disant gonflement numérique de l’affaire Benalla, voici le lien vers un post très fouillé d’Olivier Berruyer.

https://www.les-crises.fr/de-l-agence-de-gestion-de-crise-a-la-reservation-de-chambres-dhotels-l-etonnante-galaxie-disinfolab-saper-vedere/

La suite demain…

Yémen : l’hypocrisie meurtrière

Dans 10 ans, quand ça fera la une des journaux, on se demandera comment une chose pareille a pu être possible. Le souci d’équilibrer les comptes de la nation peut-être.

Voici le lien vers un article du site suisse prochetmoyen-orient.ch signé Richard Labévière sur le rôle de la France dans la très sale guerre du Yémen.

Je vous laisse découvrir cette horreur. Bonne lecture !

http://prochetmoyen-orient.ch/ingerences-francaises-au-yemen-honte-et-manipulation/

 

L’évolution du monde selon Charles Gave

Charles Gave nous donne sa vision des grandes tendances géopolitiques et ses conseils d’investissements qu’il en déduit.

Si vous n’avez pas d’argent à placer, ce court article vous donnera au moins une vision alternative de ce qui se passe actuellement et qui est particulièrement complexe. À prendre comme toujours avec précaution et à confronter avec d’autres interprétations globales. Ce qui est intéressant dans cet article, c’est la prise en compte de la souveraineté comme facteur clé dans l’équation globale qu’on ne retrouve pas beaucoup ailleurs.

Bonne lecture !

http://institutdeslibertes.org/le-grand-retour-du-peuple-et-de-la-nation-souveraine/

 

Décomposition de l’UE (Jacques Sapir)

Jacques Sapir donne sa vision de la trajectoire actuelle de l’Union Européenne.

En voici un extrait :

Cette décomposition pourrait aboutir à un éclatement de l’UE comme elle pourrait aboutir aussi à son évolution vers une zone commerciale aux règles souples, organisée autour divers cercles de coopération eux-mêmes définis par des projets et des problèmes particuliers. Mais, quelle que soit la solution, et même si le nom « Union européenne » devait survivre, il est clair que ce ne serait plus l’UE telle qu’elle fut imaginée et mise en pratique depuis le vote du fameux « Acte Unique » de 1986. Nous assistons à l’écroulement de plus de trente années de « construction européenne « .

Bonne lecture !

https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-union-europeenne-precis-de-decomposition-par-jacques-sapir/

 

Faire l’économie de la haine

 

La vidéo Youtube (durée 42 mn) qui suit est l’interview du philosophe canadien Alain Deneault par Aude Lancelin sur la chaîne Le Média. La trame de l’entretien repose sur le dernier ouvrage d’Alain Deneault, l’économie de la haine. Le point de départ est celui de la censure et la plus profonde de toutes, celle qui repose sur les affects et le vocabulaire. Il aborde également l’organisation des institutions avec un focus particulier, celui de la place du capitalisme. Il rejoint là une des questions du taulier au tout début de ce blog qui est celui de la souveraineté et ce qu’il faut penser des rivalités de souveraineté entre les nations et les multinationales. Se pose ensuite la question du pouvoir et de l’avenir. Je vous laisse découvrir ce qu’en pense Alain Deneault.

Le contexte de cette interview appartient à une sensibilité politique que je ne partage pas. C’est pourquoi, je vous incite à vous attacher au fond des analyses proposées. Elles sont un autre point de vue. Point de vue s’entendant par opinion mais aussi (et c’est là tout l’intérêt) angle de vue.

Bonne écoute !