L’adhésion à une cause selon Clément Rosset

Encore Clément Rosset, extrait du « principe de cruauté » :

L’adhésion à une cause, le fanatisme sous toutes ses formes, est ainsi moins l’œuvre de la personne qui s’y rallie que de la personne intermédiaire et fantasmatique au nom de laquelle s’opère le ralliement. Le fanatique ne croit lui-même à rien ; il croit en revanche en celui ou celle dont il pense confusément qu’il croit à quelque chose. Ce n’est pas moi qui crois, c’est Lui ; et c’est pourquoi je crois en Lui, quoique je ne sache rien de Lui ni de ce qu’Il sait. Cette croyance par procuration en dit long sur la nature de la crédulité humaine : rappelant, s’il en était besoin, que celle-ci ne résulte pas d’une propension naturelle à croire, mais bien au contraire d’une totale et intolérable incapacité personnelle de croire en quoi que ce soit.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s