La médiocratie

Le blog d’Olivier Berruyer attire notre attention sur « la médiocratie », un livre d’Alain Deneault, philosophe québécois, au travers d’un article de Télérama dont voici le début :

C’est d’une « révolution anesthésiante » qu’il s’agit. Celle qui nous invite à nous situer toujours au centre, à penser mou, à mettre nos convictions dans notre poche de manière à devenir des êtres interchangeables, faciles à ranger dans des cases. Surtout ne rien déranger, surtout ne rien inventer qui pourrait remettre en cause l’ordre économique et social.

« Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et l’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu, écrit le philosophe Alain Deneault qui enseigne la pensée critique en science politique à l’Université de Montréal. Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir. »

 

Cet article suscitera la discussion. Quelles sont réellement les multiples sources de la médiocrité ? Est-ce spécifiquement une marque de note temps ? Le compromis n’est-il pas contingent dans un monde complexe ? Peut-on sortir de la médiocrité et préserver l’aspiration au bien, à la paix et la sécurité ? …

Pour lire la suite de l’article de Télérama :

http://www.telerama.fr/idees/en-politique-comme-dans-les-entreprises-les-mediocres-ont-pris-le-pouvoir,135205.php?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1524467942

 

3 commentaires sur “La médiocratie

  1. Je note :
    « Le système encourage l’ascension des acteurs moyennement compétents au détriment des super compétents ou des parfaits incompétents. Ces derniers parce qu’ils ne font pas l’affaire et les premiers parce qu’ils risquent de remettre en cause le système et ses conventions. »

    J'aime

  2. La médiocratie est tellement répandue qu’elle a atteint sa tête. C’est le moment de toutes les fragilités pour un système qui réagira que mollement face aux assauts de bons, de brutes ou de truands…

    Merci pour ce bon moment de littérature… et d’espoir ! pour ceux qui prétendent être de l’un des trois camps sus-nommés…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s