La corruption des choses

On peut avoir une vision idéale des choses. Et on en a besoin pour comprendre le monde qui nous entoure.

Mais il faut bien y ajouter un nota bene, c’est que ce qui guette toute chose, c’est de dysfonctionner.

On peut y ajouter que la corruption des choses est une construction fractale. Chaque dysfonctionnement à un niveau affectant le fonctionnement du niveau de rang supérieur et chaque niveau ayant sa manière à lui de dysfonctionner. Ainsi en est-il de mes neurones, de mon cerveau, de ma personnalité, du groupe humain auquel j’appartiens, des organisations, des institutions et du monde entier.

Je buggue, je triche, je refuse ou je suis violent, source de nos malheurs et de notre liberté.

Le monde sans faille n’existe pas encore. On y travaille. Il sera paisible et invivable.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s