L’émancipation en 2017

Face à une oppression violente ou à des formes moins visibles d’aliénations, l’émancipation peut-elle être individuelle ou doit-elle être collective ?

L’émancipation individuelle, la seule à notre portée immédiate et conforme à nos inclinaisons libérales et individualistes, est-elle réelle ?

L’émancipation collective qui nécessite une action elle-aussi collective est-elle une émancipation et ne risque-t-elle pas de devenir une forme nouvelle d’aliénation ?

Voulons-nous vraiment nous émanciper ? De quoi voulons-nous nous libérer ?

Quelle est la part légitime, celle de l’intérêt général, du contrôle social qui ne cesse de se développer partout ?

Quelle est, pour nous, la différence entre émancipation et bonheur ?

Peut-il exister un peuple libre d’hommes et de femmes libres ?

Bonne année 2017 !

 

 

Publicités