Le coup de gueule d’Henriane

L’UEFA Euro 2016 est terminé sans trop de dommages. Mais Henriane ne se contente pas du bilan hâtif qui nous est servi.

 

« Quand on déclare le pays en guerre, quand on décrète  l’Etat d’urgence au point de vouloir interdire le droit de manifester,  on ne peut se féliciter d’avoir maintenu l’Euro, comme l’a fait notre Président le soir de la finale, un évènement qui a nécessité une mobilisation plus qu’intense de nos forces de l’ordre car il a rendu notre sécurité plus vulnérable. Faire une chose pareille est être inconséquent. Seul l’avenir pourra nous confirmer que nous avons eu raison de prendre ce risque et que nous ne l’avons pas payé trop cher. L’énergie n’est pas un bien inépuisable, même chez des hommes super entraînés.  Je dis inconséquent, je ne dis pas incohérent car la logique est peut-être dans le vieux « donnez-leur du pain et des jeux », pourvu qu’ils sachent encore nous donner du pain ! »

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s