Yanis, le retour

Yanis Varoufakis lance à Berlin, mardi 9 février, un mouvement européen DiEM25. J’ignore l’origine du nom mais il y a clairement une allusion à Carpe Diem, allusion résolument plus « fun » que la vision sinistre de nos commissaires européens. 

 

Le raisonnement de Varoufakis est simple. C’est celui d’un ancien ministre grec qui a voulu faire évoluer le fonctionnement de l’Europe et en particulier de la zone Euro,  seule solution pour sortir à la fois son pays, la Grèce, mais aussi l’Europe du piège mortifère dans lequel elles sont engagés.

L’idée maitresse était qu’une zone monétaire ne peut fonctionner que si les excédents financiers sont recyclés, ce qui veut dire, non pas seulement austérité et réforme de l’État mais aussi transferts et investissements. Et incidemment remise de dettes compte-tenu de l’état des lieux. On connait la suite.

Ni la position des grecs, ni le rapport des forces ne permettaient de légitimiser cette idée. Le problème reste donc entier et pour la Grèce et pour l’Europe.

Ma position est qu’on ne partage pas une monnaie quand on ne voit pas la chose publique et le fonctionnement économique de la même manière.

Pour Varoufakis, le pouvoir n’étant plus au niveau des nations mais au niveau européen, il faut donc aller le prendre là où il est.

On suivra donc avec intérêt et bienveillance ce projet. Gageons qu’il permettra de faire émerger une idée plus généreuse et plus réaliste de l’Europe.

Je ne doute pas que ce mouvement rencontrera des obstacles de toutes natures.

La première sera une défense féroce des intérêts qui pilotent les institutions européennes.

La seconde sera le conflit de légitimités qui est la marque de l’Europe et qu’on voit à l’œuvre actuellement pour le meilleur et pour le pire.

D’un point de vue démocratique, la légitimité ultime est la souveraineté populaire et elle s’exprime au niveau national. C’est la tension entre les légitimités des nations en tant que corps vivants et conscients d’eux-mêmes et le destin commun des nations européennes qu’il faudra prendre en compte.

À  tous, carpe diem !

Le lien vers le blog de Yanis Varoufakis :

Before the Launch -DiEM in the making

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s