L’utopie des règles selon Graeber

David Graeber dans son dernier livre « bureaucratie » développe un paradoxe sur la notion de liberté. La liberté est garantie par des règles qui nous protègent de l’arbitraire mais on peut voir aussi la liberté comme la transgression des règles.

 

Je vous transcris un extrait choisi :

« Il est utile de réfléchir un instant sur la langue, parce qu’elle révèle, probablement mieux que tout autre exemple, un paradoxe fondamental dans notre idée même de la liberté. D’un côté, les règles sont par nature contraignantes. Les codes du discours, les normes de bienséance, les règles de grammaire: tout cela a pour effet de limiter ce que nous pouvons et ne pouvons pas dire. Ce n’est pas pour rien que nous avons tous à l’esprit, comme l’une de nos images primordiales de l’oppression, celle de la maîtresse d’école qui frappe un enfant aux articulations des doigts pour un erreur grammaticale. Mais en même temps, s’il n’y avait aucune convention commune quelle qu’elle soit – ni sémantique, ni syntaxique, ni phonétique -, nous serions tous là à balbutier des sons incohérents et nous ne pourrions absolument pas communiquer entre nous. Il est clair que dans ces conditions aucun de nous ne serait libre de faire grand-chose. Donc, quelque part, en chemin, les règles contraignantes se muent en règles habilitantes, même s’il est impossible de dire exactement où. Autant dire qu’en réalité la liberté est la tension qui oppose le libre jeu de la créativité humaine aux règles que celle-ci engendre constamment. Et c’est bien ce que les linguistes observent toujours. Il n’existe aucune langue sans grammaire. Mais il n’existe non plus aucune langue où tout, y compris la grammaire, n’est pas en train de changer en permanence, à chaque instant.  »

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s